réservez vos places pour le prochain match contre Angoulême !
10 octo 2017 21:47

RESULTATS DES RENCONTRES DES 07 ET 08 OCTOBRE  2017

RESULTATS DES RENCONTRES DES 07 ET 08 OCTOBRE  2017

Crédit Photo :  Peïo BERHO

 

ESPOIRS

Racing Club de France  15  -  Aviron Bayonnais  33

Les équipes parisiennes réussissent aux Bayonnais en ce début de saison ! Avec beaucoup de patience, les basques ont pu mené au score durant toute la partie et l’emporter face au Racing 92 !

Avec l’absence de beaucoup de joueurs cadres dans le pack d’avants, le staff bayonnais a dû composé en conséquence. Pourtant, ce sont les Racingmen qui ont fait preuve de beaucoup d’indiscipline en début de partie. Une première fois sur hors jeu (3′) et sur une mêlée sur la ligne médiane (5′), Manuel Ordas et les siens prennent alors les devants en menant 6-0. Patients et solides en défense, ils parviennent à avorter plusieurs assauts parisiens aux abords de leur ligne d’en-but. C’est malheureusement sur une erreur de jugement que l’arbitre a accordé une nouvelle dangereuse mêlée dans les 5m visiteurs. Débouchant d’abord sur un carton blanc infligé à Pello Ezpeleta, l’arbitre central finit par accorder un essai de pénalité (35′) aux locaux. Menés d’un petit point, c’est Manuel Ordas qui parvient à créer la brèche et à servir Peyo Muscarditz pour le premier essai bayonnais juste avant le coup de sifflet.

Meneurs de 6 petits points, les bayonnais ont encore mieux maîtrisé cette seconde mi-temps. Manuel Ordas, serein face au but lors de cette rencontre a paraphé le score de 2 pénalités supplémentaires (48′, 66′) face à des Racingmen ambitieux mais trop maladroits. L’image de l’emprise basque sur cette rencontre sur cette seconde mi-temps ? Yan Lestrade qui se permit d’adresser une petite diagonale pour son ailier Adrien Lapègue venu aplatir en coin. Malgré la position délicate du ballon, l’ouvreur du jour est parvenu à transformer et à signer un nouveau 100%, et la bagatelle de 16 points ! Dans le dernier quart d’heure, à 15 contre 14 suite à un carton jaune sur Aymeric Luc, les rayés perturbent une sortie de mêlée et l’arrière-garde bayonnaise pour signer un essai de 70m, non transformé. Toujours à l’abri d’un essai transformé, les bayonnais ne baissent pas d’intensité et franchissent une dernière fois la ligne par un caviar d’Adrien Lapegue adressé à Clément Batbedat (76′). Un essai transformé par le 3/4 centre Yan Lestrade.

Une première victoire à l’extérieur qui permet donc aux bayonnais de prendre les devants face à des équipes encore incapables de s’exporter en ce début de championnat. Une prestation qui confirme les propos de Peyo Muscarditz sur la construction d’un sacré état d’esprit. Du côté des coachs, Thomas Ossard saluait la prestation XL de ses joueurs en défense face à une équipe plus athlétique. Un atout sur lequel il faudra compter dans ce championnat, et sur la prochaine réception de Narbonne ce samedi à la Floride !

 Fiche technique

Composition :

Pello Ezpeleta – David Ménage (cap) – Anthony Alvarez
Etienne Loiret – Jon Zabala
Tom Darlet – Baptiste Héguy – Matt Graham
Rémy Chateauraynaud (m) – Manuel Ordas (o)
Adrien Lapègue – Peyo Muscarditz  – Thibault Lacroix – Guillaume Martocq
Arthur Duhau

Remplaçants : Clément Batbedat, Andoni Goyeneche, Bastien Bergounioux, Léo Saint-Guilhem, Aymeric Luc, Alexandre Gouaux, Yan Lestrade, Thomas Sellan

 Pour l’Aviron Bayonnais :

3 essais : Peyo Muscarditz (40′), Adrien Lapègue (51′), Clément Batbedat (76′)
3 transformations : Manuel Ordas (40′, 51′), Yan Lestrade (76′)
4 pénalités : Manuel Ordas (3′, 5′, 48′, 66′)
2 cartons jaunes : Etienne Loiret, Aymeric Luc
1 carton blanc : Pello Ezpeleta

Pour le Racing 92 :

2 essais
1 transformation
1 pénalité
1 carton jaune

 CRABOS

Tarbes PR  10   -   Aviron Bayonnais   19

Pour ce premier match de championnat, il subsistait quelques craintes. En effet, en ce début de saison,  les Bayonnais avaient surtout pratiqué du rugby à 7. Aussi, allaient-ils retrouver rapidement leurs repères en revenant  dans un jeu à 15 ?  Les doutes furent rapidement levés. Dès  la sixième minute, les Bleu et Blanc marquent un essai.  Puis ils prennent le jeu à leur compte, dominant  une équipe de Tarbes très agressive. Ils s’imposent en mêlée fermée et dans les ballons  portés. Ils bousculent sans cesse les Bigourdans, récupèrent des munitions, mais ne concrétisent pas au score comme ils devraient, car leurs actions sont très souvent arrêtées  par un arbitre dont les décisions sont parfois difficiles à comprendre. Ils obtiennent cependant le Bonus Offensif. Ils le perdront en toute fin de rencontre, suite à un fait de jeu et d’arbitrage difficilement explicable.

L’équipe :

Lalanne Mathis 1 , Bidart Patxi  2, Lalanne  Alexandre  3

Sellan Rémy  4,  Hourcade Aïtor  5

Leclerc Tarian  Allan  6,  Lachaise Jean baptiste  8,  Mbolle Jonathan  7

Zabalza Hugo  9,  Dolhagaray  10

Hauret Thomas  11,  Tiberghien  12,  Costosseque Théo  13,  Cano Romain  14

Spring Max  15

Coaching : Martin Ismaël, Castillon Louis, Guiraude Bastien, Castets Richard, Aguerre Anthony, Baby Thibault, Biremont Clément 

 ALAMERCERY

Tarbes PR  19   -   Aviron Bayonnais   10

Une première épine dans les crampons :

Si les joueurs bayonnais cherchent une explication à leur défaite, sûrement devront-ils se remémorer l’entraînement de la veille… La déception se lisait sur les visages des basques, sitôt donné le coup de sifflet final. Alors gageons que ce groupe sera revanchard dès samedi prochain, en terre angoumoisine. Une revanche qu’ils doivent à leurs parents venant en nombre les encourager, à leurs coachs et à leurs dirigeants.                                                                                                               Les visiteurs ont fort mal débuté la rencontre, encaissant un essai dans les premières secondes, après un slalom du numéro 10 adverse. Ils surent néanmoins réagir dans la foulée, l’arrière Fort pointant en bout de ligne après un joli mouvement qui laissait espérer… Le même Fort doublait la mise avant les citrons, après que les locaux aient accru leur avance avec deux pénalités adroitement converties.    10-13 à la mi-temps. Plusieurs fautes émaillèrent la deuxième période. Trop d’imprécisions ne permirent pas d’entrevoir une issue positive face à une vaillante et valeureuse équipe tarbaise qui a bien joué le coup.                                                                                                                                                 C’est donc avec une défaite sans bonus défensif que les Alamercery bayonnais ont débuté la saison… Pour Thomas, «le livre de la saison passée était refermé, il est désormais rangé», tandis que Didier se projette déjà : «il faudra développer un jeu propre et se montrer moins naïfs».

Les réalisateurs

2 essais de FORT (3° et 35°)

L’équipe au coup d’envoi

HONTARREDE – ORTOLAN - PALAU 

   ANETAS  – BECHENNEC 

      CLAUDIN – DUVIGNEAU – LEME  

               SUDRE (Cap) – TARASCON  

                           HYPOLITE – DELBECQ – BARCOS – BUTTERLIN  

FORT

Les remplaçants :  HENRY M - PERCHAUD - DIONE – HENRY Th – MARTIN – GARCIA – FERNANDEZ 

  GAUDERMEN

Tarbes PR   36   -   Aviron Bayonnais   21

Les Bayonnais, dont les  gabarits sont pourtant largement  supérieurs, sont malmenés par une équipe de Tarbes très volontaires, pilotée par deux excellents joueurs en numéro 8 et numéro 10. Les Ciel et Blanc  manquent trois pénalités.  Ils se ressaisissent en début de deuxième mi-temps, Ils se rapprochent au score qui affiche alors un 24 à 21 en faveur des locaux. Ces derniers restent  plus agressifs, plus vifs. Ils récupèrent quelques ballons en mêlée fermée, en touche et dans les rucks . Ils sont récompensés de leurs efforts et remportent une victoire méritée.

L’équipe :

Bywalski Hugo  1,  Arruabarena Ruben  2,  Afonso Hugo  3,

Thicoïpe Imanol  4,  Demeyer Aurélien  5,

Touati Mathéo  6, Ensales Paul  8, Capilla Estéban  7

Zabala Alexis  9, Lamaison François  10

Fernandes Gabriel  11,  Rabergeau Théo  12, Ortiz Mathias  13,  Dubois Abou  14

Goyhénéche Mathieu  15

Coaching : Otégui Andoni (T), Soucaille Louis (T+D), Martin Maéo, Briend Malo, Cere Roman, Larreguy Florian, Dede Estéban

Entraîneurs : Aletti, Duplé, Voisin

Dirigeants : Damestoy, Darrort, Dubrocq

Soigneur : Landagaray